Sauvegardes, sécurisation de données

Nous ne saurions trop vous rappeler l’intérêt de sauvegarder vos documents ne serait-ce qu’une copie locale ou sur une clef USB.

Plusieurs cas de figure peuvent se présenter et il existe plusieurs réponses, attitudes et solutions adaptées à chacun d’eux. Selon les cas vous pourrez sauvegarder les données par vous même et nous proposons un service personnalisé de sauvegardes ou de sécurisation de données.

Sauvegarder consiste à copier l’information « ailleurs » et d’être en mesure de la restaurer à un état identique ou antérieur. Sécuriser c’est s’assurer que toute personne qui consulte ou modifie une information en a les droits.

La sauvegarde comme la sécurisation a un coût et l’on réserve ces précautions à des données sensibles ou précieuses.

Dans la suite de ce document, un document est assimilé à un fichier.

Première précaution : l’application

Le document est produit ou manipulé par une application qui peut comporter un paramétrage de copie-sauvegarde.

Par exemple avec un éditeur de texte et son option pour un enregistrement automatique régulière ou un enregistrement d’une copie locale ou sur un support distant. Cette précaution est toute à votre portée mais ne protège que contre une manipulation malencontreuse temporaire.

Ci contre les options pour Libreoffice.

Deuxième précaution : la copie manuelle

L’idée principale est d’effectuer soi-même une copie du fichier, vers un support externe ou distant. L’idéal étant une clef USB que l’on connecte à l’occasion de la copie et que l’on conserve en lieu sûr. Une seconde clef « de secours » est une bonne idée.

5€ pour une copie de 8Go de données vitales, le prix d’un bière…

Troisième précaution : la copie automatisée

Cela consiste en une mise en place d’un système de sauvegarde permettant de planifier des copies multiples régulières. Cette organisation permet de mettre en place un historique de version et peut devenir rapidement complexe selon les volumes et les espaces de sauvegardes. Nos compétences vous seront utiles.

Ci-contre une copie d’écran pour le logiciel gratuit Syncback Récupération de données

Quatrième précaution : Un espace dédié

La cible de sauvegarde peut être un serveur spécialisé de sauvegarde accessible par le réseau ( NAS pour les anglophiles NAS). Ce dispositif est conçu physiquement pour présenter une tolérance de panne (plusieurs disques durs en RAID RAID). De par son coût ce genre de serveur sert pour un ensemble d’ordinateurs en réseau.

Cinquième précaution : la copie externe (dans le « nuage »)

L’espace de sauvegarde est géré par un prestataire externe qui propose des NAS sécurisés et redondant. Ce service semble excessif mais correspond en réalité à une prestation des plus poussées à un tarif abordable : chiffrage et abri anti-atomique, etc. Par exemple l’offre C14 de Online.netRécupération de données

Sécurisation

Dans les précautions ci-dessus, le fichier est copié et peut transiter sur un réseau ou tomber dans de mauvaises mains. La sécurisation consiste en un chiffrage avant transfert ou au moment de la copie, des logiciels gratuits tels que 7zip permettent en plus de compresser le fichier, ce qui permet d’améliorer les transferts. Récupération de données

(© 2018 Softonweb)